Crampons d'alpinisme, comment faire son choix ?

Apparus pour la première fois en 1908, les crampons ont subi de nombreuses améliorations au fil des années. Ils figurent actuellement parmi les équipements indispensables aux alpinistes amateurs et professionnels. Se déclinant sous différents modèles, le choix de ce matériel peut s’avérer complexe. Les trois critères ci-après peuvent vous aider à choisir vos crampons d’alpinisme.

Le système de fixation

De nombreux sites peuvent vous aider à comparer les meilleurs crampons d’alpinisme sur le marché. Pour faire ensuite votre choix parmi ces produits, tenez compte du système de fixation des crampons. Si vous privilégiez la simplicité et la fiabilité, vous pouvez opter pour un modèle équipé de fixations semi-automatiques. À la fois léger et simple à installer, ce type de crampons exige le port de chaussures munies de débord arrière. Ceux qui privilégient avant tout la légèreté et la polyvalence apprécieront les crampons équipés d’un système de fixation à lanières. Ces modèles ont la particularité de s’ajuster à n’importe quel type de chaussure de montagne. Si en revanche, la précision est votre premier critère de choix, nul doute que les modèles à fixation automatique vous séduiront. Leur inconvénient est qu’ils demandent le port de chaussures spécifiquement adaptées. Il n’empêche que ces modèles sont simples à enfiler et vous procurent une meilleure précision durant vos séances d’escalade.

Le matériau avec lequel les crampons sont faits

Si la résistance de vos crampons vous est primordiale, vous devez vous tourner vers les modèles faits en acier. Considéré comme étant le matériau de référence dans la conception des crampons, l’acier apporte une meilleure durabilité et une résistance impressionnante. Les crampons sont conçus à partir d’un alliage de chrome molybdène, un matériau utilisé principalement pour les blindages. Toujours en termes de durabilité, vous avez aussi les crampons en acier inoxydable. Les équipements conçus avec ce matériau ont l’avantage de mieux résister à la rouille. Ils ne s’accrochent pas à la neige. Si en revanche, c’est la légèreté des crampons qui prime sur tout le reste, vous devez vous tourner vers les modèles faits en aluminium. L’inconvénient avec ce type de matériau est qu’il est plus fragile.

Le choix des pointes avant qui composent les crampons

Les parties avant des crampons sont composées de pointes placées horizontalement sur les dispositifs. Elles peuvent être doubles ou simples en fonction des modèles. Les plus classiques se composent d’une double pointe. Sur d’autres modèles, ces pointes peuvent être plates ou crantées. Des modèles plus polyvalents vous permettent de moduler les pointes de vos crampons suivant vos besoins. Vous pouvez dans ce cas passer facilement de la mono à la double pointe. Pour un usage classique, les crampons composés de pointes plates sont les plus adaptés. Ils offrent une meilleure portance dans la neige, mais sont également plus fragiles. La mono pointe s’adresse aux alpinistes qui privilégient la précision sur les pentes verticales et les cascades de glace. Pour effectuer des courses techniques d’alpinisme, les pointes crantées sont à privilégier. Elles assurent une meilleure adhérence dans la glace dure et sont aussi plus résistantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench